Une lettre Anonyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une lettre Anonyme

Message par Lyrawen le Lun 8 Aoû - 16:05



Feat  Tamara

Lettre anonyme


Aujourd'hui était un jour spécial. J'avais reçu une lettre. Une lettre étrange. Dans cette lettre, il y avait un lieu pour une rencontre. Je me souviens bien de cette écriture. C'était celle de Tamara. Est-elle envie et Noa ? Je me demande comment elle va réagir en me voyant. Est-ce qu'elle a changé, est-ce que j'ai changé ? Tant de questions sans réponse. Je me lève donc de mon lit. J'habite désormais avec Yumi-chan ma maîtresse. Je pris un petit-déjeuner. Ensuite, direction la sale de bain pour me laver. Une fois lavé, je m'habille cela va de soit. Je descendis et pris les clés. Yumi-chan étant partis au travail. J'étais donc seule à la maison. J'étais heureuse et intriguée. Allais-je revoir Tamara ou bien était une mauvaise blague qu'on me fait. Je ne voulais que croire en cette lettre qui me donner rendez-vous dans la forêt. Je pris la direction du centre-ville afin de prendre de quoi manger pour le voyage. Il y avait une sacrée marche à faire. Mais j'avais tout prévu. Une fois près de la sortie de la ville. Je me déshabille. Je pris forme animal et commença à marcher vers la forêt. J'avais mon sac à dos et mes affaires dedans. Il n'était pas rare de voir un animal promener tout seul surtout que j'avais un collier. J'appartenais à quelqu'un. Heureusement que j'avais ce collier qui me permet d'aller ou je veux. Il n'y avait que les laguz libre qui pouvais voyager comme bon leur semble.

Je marcher tranquillement sous ma forme animale. Allait-elle me reconnaître? Est-ce qu'elle est en bonne santé ? Comment elle a fait pour s'échapper cette nuit là. Elle avait eu beaucoup de chance. J'étais inquiète de ne pas savoir comment elle va. Comment je vais la retrouver. Je presse le pas jusque la forêt. Il me reste maintenant à la retrouver. Cela n'allait pas être facile. Elle ne m'avait pas donné d'indice. Je renfile l'air. Je cherche son odeur. Je piste sa trace. Je cherche encore et encore. J'arrive près de ruisseaux. Je me désaltère un peu. Je m'assois dessus de ne pas l'avoir trouvé. J'aimerais avoir un signe d'elle. Je reprends ma forme humaine. Je m'habille à nouveau. Il ne faut pas que j'attrape un rhume non plus. Je regarde l'horizon qui annonce une journée ravissante. J'entends un bruit pas loin de moi.

-Tamara, c'est toi ?

Est-ce elle ou des chasseurs? Des traqueurs de rebelle ou laguz en liberté. Comment vont-ils réagir en ma présence. Est-ce que je suis en danger ? Est-ce que Tamara et Noa son en danger ? Est-ce que je dois courir dans la direction du bruit. Dois-je me retransformer ? Je ne sais que faire, car je ne sais pas ceux qui y a là-bas. Des étrangers ou des promeneurs? Des chasseur ou bien Tamara? J'avance doucement dans cette direction. On ne sait jamais. J'espère au fond de moi que ces Tamara. Je veux revoir ma grande sœur.

-Je suis saphir Tamara n'est pas peur si c'est bien toi

J'avance encore. Espérant que ces biens elle. J'avais les larmes qui montent. Je voulais pleurait et courir dans la direction. Je voulais la retrouver. La serre dans mes bras. J'avais peur. Car si elle m'avait oublié. Oublier ce lien qui nous unie.

avatar
Lyrawen
Admin

Messages : 239
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawen-kingdom.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre Anonyme

Message par Lyrawen le Lun 8 Aoû - 16:06

Je te retrouve enfin ♥
Feat Saphir

En sueur, elle plongea ses mains dans l'eau glacée du ruisseau pour les passer doucement dans sa nuque, sur son front puis sur l’entièreté de son visage. Elle en avait assez de ses cauchemars, assez qu'ils ne la quittaient plus depuis l'incendie, depuis qu'elle avait perdu sa famille. C'était devenu encore pire depuis qu'elle n'avait plus personne, pas même son amant pour la rassurer le matin, pour la prendre dans ses bras et lui dire que tout allait bien, qu'il serait toujours là pour elle, qu'il ne l'abandonnerait jamais. Pourtant, depuis un mois, elle se retrouvait toute seule et tentait chaque jour de survivre et de les retrouver. Sans eux, sans cet espoir de les récupérer, Tamara la sublime ne persisterait plus très longtemps, elle ne serait plus qu'une tigresse revenu à l'état sauvage...

Alors qu’elle s’enfonçait dans la forêt, elle soupira à cette dernière pensée. Il n'y avait plus aucune raison pour qu'elle se morfonde encore, elle avait réussit à retrouver la trace de sa précieuse amie. Non pas une amie, une sœur, sa sœur qu’elle aimait tant. Elle esquissa un sourire à ce souvenir en s’imaginant leurs retrouvailles, la ressentir de nouveau contre elle, pouvoir de nouveau jouer avec ses cheveux, lui faire peur et la faire rire. Mais elle se souvient aussi de cette ange qui se trouvait à côté d’elle quand elle l’avait vu la première fois en ville. A ce moment-là, la haine qu’elle éprouvait envers cette femme l’avait empêché de rejoindre son amie.

Kidnappé par les chasseurs et vendus comme une bête de compagnie, l'ange l'avait certainement acheté pour son plaisir personnel, pour devenir son jouet, son amusement...

Elle ne put s'empêcher de donner un coup dans un arbre tant l’angoisse pour son amie revenait la hanté. Même si elle avait passait beaucoup de temps à les observer de loin, elle n’arrivait toujours pas à se décider si elle était en danger ou non. Mais une chose était sure pour elle, il était hors de question qu’elle fasse la rencontre de cette femme aux ailes blanches au bout noir. Son regard se posa sur ses pointes grises, comme l'ange, ses pointes avait une autre couleur. Toutes les deux avaient le même point commun mais ce n'était pas pour ça qu'elle se lierait d'amitié avec elle.

Soudainement, son corps se figea. Son cœur battant à la chamade, ses sens en alerte, ses yeux se fermèrent et se concentra uniquement sur le bruit environnant qu'elle venait juste de discerner. L'angoisse l’a tiraillait. Elle était hantée par l’idée de devoir fuir un chasseur à chaque pas qu'elle entendait qui se rapprochait d’elle. Cela ne l’aurait pas dérangeait d’habitude mais aujourd’hui, elle attendait quelqu’un et elle ne voulait pas la louper, c’était sa seule chance de la retrouver. Elle pria intérieurement pour que ce ne soit pas un chasseur ou que les pas s’arrêtent avant qu’il ne remarque sa présence. Elle finit par se mordre la lèvre tant la personne se trouvait être proche d’elle. S’il continuait, il ne lui restait que deux solutions, soit elle devrait courir à toute vitesse, soit elle laisserait son instinct de chasseur faire son travail. Etait-il possible que ce soit simplement elle ?

Elle n’entendit plus rien. Aucun bruit, ni de pas qui se rapprochait d'elle. Le danger restait toujours aussi présent, elle était certaine de se trouver à quelques mètres de cette personne. Elle soupira doucement, retrouvant petit à petit son calme. Elle s’accroupit pour mieux attraper une grosse branche en sautant. Elle resta silencieuse, s’attendant à de nouveau à du mouvement. Il n'y eu que le son d'une voix qu'elle connaissait, qui l'appelait. Le sourire aux lèvres, elle se balança de plus en plus vite pour arriver à la hauteur de la branche et arriver à sauter dessus. Elle resta collée contre le tronc, attendant qu'elle dépasse son arbre. Elle laissa échapper un petit rire en l’entendant de nouveau avant de sauter derrière son dos.

« C’est de toi que je dois avoir peur ? » murmura-t-elle à son oreille. « ma petite Saphir »

Elle enroba son amie de ses bras, la serrant le plus fort possible contre elle. C’était bien elle. Son amie, un membre de sa famille, sa sœur. Elle renifla doucement son odeur, frottant sa tête contre la sienne comme elle le faisait quand elles étaient jeune sous leurs formes de tigresses. Elle s’enivra de son odeur pour pouvoir la repérer plus facilement la prochaine fois. Elle soupira d’aise d’être collé contre elle, de se retrouver près d’elle et que ce n’était pas un chasseur qui voulait la kidnapper.

« J’ai eu peur que tu ne puisses pas me rejoindre… »

Cette ange… Si elle était tombée sur sa lettre, si elle l’avait empêché de sortir. Elle n’aurait jamais pu la retrouver, la serrer dans ses bras… Ce n’était pas possible. Cela aurait été affreux. Elle aurait alors du… Des larmes s’échappèrent doucement, glissant sur sa joue. Elle retourna son amie pour poser son front contre le sien, caressant doucement ses cheveux.

« Ma Saphir… »
avatar
Lyrawen
Admin

Messages : 239
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawen-kingdom.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre Anonyme

Message par Lyrawen le Lun 8 Aoû - 16:06



Feat  Tamara

Lettre anonyme


N'ayant aucun bruit me permettant de savoir si Tamara était bien là. J'avais l'impression d'être seule dans cette immense forêt. J'avais envie de pleurais. Est-ce que cette lettre et fausse. Est-ce un complot pour capturer des laguz. Cela serait une méthode affreuse. Je ne voulais pas retourner en enfer. J'étais bien avec dame Yumi. Je n'étais pas si enchaîné que ça. Au contraire, j'étais bien. Je pouvais aller où je voulais. Est-ce que Tamara et Noa pouvaient faire de même. Après tout est-ce qu'ils sont encore en vie. Est-ce qu'ils sont heureux là où ils sont. Je ne panse qu'à eux. Chaque jour, qui passe, je pense à eux. Parfois, j'aimerai par courir le monde à leur recherche. Mais j'ai été capturé. Mise en vente puis achetée. J'étais devenue un animal de compagnie. Mais j'ai eu de la chance dans mon malheur. Car je suis tombé sur une ange. Elle n'était absolument pas méchante. La preuve, j'ai pu sortir. Bon, je lui ai laissé un mot que je m'absente quelque jour. Afin, de ne pas l’inquiéter non plus. Il ne faudrait pas qu'elle appelle la police. Cela serait le comble de me retrouver en prison. Enfin, prise en charge pas la justice. Surtout que la plupart des policiers n'aiment pas les laguz. J'aurai de gros ennuie. Parfois, la vie n'est pas facile. En penser de vie, j'aimai bien ma vie d'avant. Même, si celle-si n'est pas mal. Enfin, pas mal, j'ai pas à me plaindre. J'ai vu pire comme esclave. Il en a qui ne sont vraiment pas traiter comme il faut. Dame Yumi était bien. Je ne manque de rien. J'ai une carde robe à moi. J'ai ma propre chambre. Elle ne force en rien. J'ai eu de la chance de tomber sur elle. Quand j'y pense, j'aurai pu tomber sur pire. Un démon ou un ange diabolique qui aime maltraiter pour le plaisir. J'aurai pu servir de jouer sexuelle ou autre. Je n'ai vraiment pas à me plaindre. Sauf, que je rêve de retrouver ma sœur. Une sœur qui a disparu. Cette lettre était une lueur d’espoir. J'étais perdu dans mes pensées. Mais, on me sortit vite de là. Une personne sauta derrière mon dos. J'ai tout de suite reconnu la voix. C'était Tamara, qui me disait à l'oreille, « C’est de toi que je dois avoir peur ? Ma petite Saphir ». Je souris. Elle était bien là. La grande sœur que j'avais perdue. Je pouvais la voir et la toucher. Je me retourne. Je n'avais pas le temps de la prendre dans mes bras. Que j'étais déjà dans les siens. J'étais enlacé dans ses bras. Je pouvais sentir son odeur. Je pouvais la toucher. Je pouvais sentir le frottement de sa tête contre la mienne. J'en avais les larmes aux yeux. Elle me confier ses craintes de ne pas pouvoir me revoir. En effet, si ma maîtresse était une odieuse personne. Et que si elle avait lu la lettre. Je ne serai peut-être pas là. Mais, en voyant la lettre qui n'avait pas de nom. Elle me la donna en main propre. J'ai pue la lire dans ma chambre. Cette fameuse lettre qui me donner rendez-vous ici. J'ai vraiment de la chance. J'espère que cela va durer. Mais je vois qu'elle n'est pas avec Noa. Que lui est-il arrivé ? Est-ce qu'il est blessé ? Est-ce qu'il est entre de mauvaise main. Je ne sais et je n'ose pas poser la question. Cela doit être douloureux pour elle. Elle est séparée de son bien-aimé. En la regardant, je peux voir des larmes coule le long de sa joue. Triste ou heureuse de nos retrouvailles. Elle posa son front contre le mien et commença à caresser mes cheveux. Qui n'étais pas coiffée. Bah oui, je n'ai pas eu le temps de demande à dame Yumi. Mais, on ne ressemble pas un chiffon non plus. J'aimai entendre ça voit quand elle m'appelle « mon saphir ». Je la regarde. Elle n'avait pas vraiment changé.

- Je suis heureuse de te revoir. Tu m'as manqué. Chaque jour ne fait que pensé à Noa et toi.

J'espère que le fait de prononcer le nom de Noa. Ne la fais pas souffrir. J'aimerais lui poser plein de questions. Comment elle a pu survivre. Est-ce qu'elle a un maître aussi. Pendant tout ce temps, je pensée qu'il était mort. Au fond de moi, je pensée le contraire. Mais, ces biens le cas, elle est vivante. Mon cœur et rempli d'une joie imminence.

- qu'est-ce que tu deviens ? Comment as-tu réussi à échappé au chasseur ? Où vie tu ?

J'avais autant de question, qu'elle en avait sûrement pour moi. Je ne pouvais m'empêcher de les lui poser. J'espère que tout cela ne la gêne pas. J'aimerai bien la présenté à ma maîtresse. J'aimerais l'aider. Je n'aime pas la savoir sans abris où autre. Je ne connais pas son passer. Après que nous avons été séparées. Est-ce qu'elle a eu assez à manger ? Toute sorte de question se bouscule dans ma tête. La connaissant, elle a dû se battre. Elle est forte ma grande sœur. On peut toujours conter sur elle. Elle a dû trouver un moyen de vivre cachée. J'espère que la milice ne pas suivit. Sinon, on est mal tous les deux. Je ne veux pas qu'elle se face capturé par ma faute. Moi, je risque rien. Car j'ai un collier. Je me blottis dans ses bras. Je ne voulais plus la lâcher. Je voulais rester auprès d'elle. Mais, cela me semble impossible. Ne sachant que dire de plus. Je reste dans le silence. Je voulais encore profiter de ce moment.
avatar
Lyrawen
Admin

Messages : 239
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawen-kingdom.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre Anonyme

Message par Lyrawen le Lun 8 Aoû - 16:07

Je te retrouve enfin ♥
Feat Saphir

Elle était partagée entre la joie de la retrouver et l’angoisse de ce que sa maîtresse ait pu lui infliger. Le peu de ce qu’elle avait vu de Yumi l’incitait à croire que sa petite Saphir était tombé sur quelqu’un de bien, qu’elle soit entre de bonnes mains. Pourtant, elle n’arrivait pas à calmer cette crainte depuis qu’elle avait vu un ange mettre le feu au cirque.

Son odorat ne la trompait pourtant pas. Son amie sentait bon le propre, il n’y avait aucune odeur de sang sur sa peau, ni ses habits. Rien ne démontré jusque là une quelconque blessure ou signe de maltraitance envers son amie. Ou tout du moins, ses derniers jours. Elle soupira doucement, rassuré de la voir si en forme et en bonne santé. Ce n’est pas réellement son cas à elle. Depuis sa séparation avec Noah, elle devait chasser et manger comme un animal sauvage, c’était finis les petits plats gastronomiques quand il réussissait à obtenir des ingrédients pour. Mais ce qui lui manquait le plus, c’était de pouvoir dormir profondément et se sentir en sécurité dans ses bras. Depuis un mois, elle ne dormait que d’un œil, guettant le moindre bruit qui se rapprochait d’elle.

Cela n’avait plus d’importance, ce qui comptait maintenant, c’était de profiter de ses retrouvailles avec sa sœur, sa tendre sœur. Elle renifla de nouveau ses cheveux, se laissant apaiser par sa présence et sa douce odeur. Un sourire s’échappa de ses lèvres, la serrant encore plus dans ses bras en entendant ses mots, sa queue de tigresse s'agitant dans son dos.

« Toi aussi, tu m’as manqué…»

Alors qu’elle voulait poursuivre, aucun autre son n’arrivait à franchir ses lèvres. C’était trop douloureux. Si les mots sortaient, elle était sur de craquer.  Et elle ne tenait pas, ne voulait surtout pas pleurer devant son amie alors qu’elle venait à peine de la retrouver. Aujourd’hui, elle ne s’inquiétait que pour une personne, celui qui lui manquait le plus, son amour et son amant. Sans lui, elle n’avait plus la force de vivre et de sourire.

Mais heureusement, elle était là maintenant. Pour Saphir, elle s’obligerait à sourire et à rire. Mais surtout, elle vivrait.

Elle ne put s’empêcher de rire à cette suite de questions, c’était bien sa Saphir ça. Mais derrière son rire se cachait la souffrance liée aux réponses. Elle devait à tout prix retenir ses larmes, ses sanglots, ses angoisses et sa peur d’avoir perdu son compagnon pour toujours. Elle dissimula son visage dans les cheveux de sa sœur pendant que les mauvais souvenirs la submergeaient. Elle était incapable de lui répondre, aucun mot agréable n’en sortirait, et il n’était pas question pour elle de gâcher leurs retrouvailles.  

« Nous auront tout le temps d’en discuter plus tard, profitons l’un de l’autre pour l’instant ! » lui dit-elle en lui faisant face, un sourire aux lèvres.

Elle espérait qu’elle ne remarquerait rien et qu’elle n’insisterait pas sur le sujet. Il était trop tôt pour elle d’en parler. Et puis, à pars amener la tristesse, cela n’allait rien apporter de bon. Toutes ses réponses appartenaient au passé et elle ne voulait vivre que le moment présent. Bien que ses mains en avaient décidé autrement en se glissant doucement dans la chevelure de son amie comme au temps du cirque.  

Sans s’en rendre compte, elle essayait de les démêler sans grand succès. Malgré tout, elle continuait car elle se sentait toujours bien dans ses moments-là. C’était comme si elle ne s’était jamais réellement quitter. Chaque jour, elle devait s’occuper des cheveux de sa complice, c’était aussi le moment des confidences, elles se disaient tout. Parfois elles riaient des idioties des garçons, parfois elles pleuraient des souffrances mentales qu’elles ressentaient. Mais à la fin, elles se sentaient mieux après ses moments-là.

Par automatisme, elle laissa échapper une phrase qui répondait en parties aux questions précédentes.

« Cela fait plus d’un mois que je n’avais pas joué avec des cheveux, ça m’avait manqué. »

Même si son cœur se serrait à cette phrase, elle gardait le sourire parce qu’elle n’était pas seule aujourd’hui. Elle pouvait de nouveau parler à quelqu’un de ses soucis, de ses problèmes. Et même si elle ne disait pas grand chose, le peu qu’elle avait dit l’allégé déjà d’un énorme poids sur le cœur.

« Je suppose que c’est ta maîtresse qui s’occupe de tes cheveux maintenant »

Comme son esprit et ses mains étaient occupé dans le démêlage de cheveux, elle aborda sans peine le sujet tabou et a pu prononcer le mot « maitresse » sans émettre un quelconque ton de haine envers cette race qu'elle détestait pourtant tant. Ses oreilles s'agitèrent, guettant le moindre bruit qui pouvait s'approcher d'elle. Son instinct de survie prenait le dessus. Il n'était pas question qu'un inconnu, ou pire, un chasseur vienne les déranger. Pour le moment, il n'y avait pas lieux de s'inquiéter, le seul bruit qu'elle entendait était le ruisseau pas très loin et la respiration de son amie.
avatar
Lyrawen
Admin

Messages : 239
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawen-kingdom.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre Anonyme

Message par Lyrawen le Lun 8 Aoû - 16:07



Feat  Tamara

Lettre anonyme


Ce laissent faire, appréciant ce moment de douceur. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas ressentir ses sensations. Mon cœur était comme un moteur qui vrombit. J'avais les larmes qui me montent aux yeux. Mais je ne devais pas pleurais, pas devant elle. Elle allait se poser des questions. Ce demandent si j'étais bien nourrie et autre petit choses. Parfois, les nuits son effrayante, car je suis seule dans ma chambre. Je repense souvent au passé, au temps où nous étions tout heureux. Mais ce temps, il est révolu. Nous ne pouvons pas faire marche arrière, malheureusement. La vie serait moins compliquée en fessant cela. Sa voie me réchauffer le cœur, l'entendre me fessais extrêmement plaisir. Cependant, elle ne répond pas à ma question. Enfin, elle la détourne en prétextant qu'on en parlerait plus tard. Elle ne veut pas en parler ces sûr. Bon, j'attendrais le moment venu pour en savoir plus. Pour l'instant, il ne faut pas précipiter les choses. Ne lui rends son sourire même le sien semble forcer. Elle a dû vivre des moments douloureux. Vaut mieux pas y penser et en parler pour le moment. Je pouvais sentir ses mains dans mes cheveux en train de les démêler. Cela me rend heureuse, car elle n'a pas oublié nos moments de complicité. D'ailleurs, cela lui avait aussi manqué. Nous étions proches à nouveau, mais pour combien de temps. Le destin nous joue des mauvais tours, on dirait qu'il prend un malin plaisir à nous torturer. Elle avait supposé quelque chose. En effet, elle supposer bien. C'était bien maître qui fessais mes cheveux.

- oui

Nous étions toujours debout. De plus rester trop longtemps au même endroit, ces pas bon. On se fait vite repérer. Nous devons trouver un endroit plus caché et puis ou nous pouvons être assis. A force de rester debout cela me donner le vertige. J'ai déjà l'esprit en brumé alors là ces pas mieux. J'étais dans le flou total. Perdu entre deux mondes, celui de mon ami et celui de ma maîtresse. Est-ce que je devrais faire un choix ? Est-ce que tout va recommencer comme avant ou bien cela sera une vie de fuite et de tournant. Je ne pense pas avec Tamara. Mais comment vivre. Pour l'instant ces pas le moment de pensée à cela.

- on va ailleurs 

J'avais l'impression qu'on était observé. Après ces peut-être moi qui me fais des idées. J'ai peur aussi qu'on m'a suivi ou qu'on la suivit. On ne sait jamais avec ces anges et démons. Ils sont un esprit retord. On ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre. Ils ne sont pas tous gentils non plus. Certains sorte du lot et d'autre non.

 –Tu as peut-être une autre idée ?

Après tout, si elle voulait rester ici. Nous pouvons, mais je n'aime pas. J'ai même l'impression que les arbres nous espionnes. C'est peut-être le fait que je la veux pour moi tout seule. Cela fait tellement longtemps que je ne l'ai pas vue. J'aimerais retrouver notre complicité d'avant. Sans ses malheurs, j'aimerais tant oublier. J'aimerais que tout soit comme avant. Mais non, faut que j'arrête de penser à tout ça. Elle est la maintenant, faut que j'en profite un maximum
avatar
Lyrawen
Admin

Messages : 239
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawen-kingdom.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre Anonyme

Message par Lyrawen le Lun 29 Aoû - 19:25

Je te retrouve enfin ♥
Feat Saphir

Apaisée et rassurée d'entendre aucun bruit venant près d'elles, elle laissa échapper un soupir de satisfaction. Il n'y avait rien qui pourraient les déranger dans les environs. Il y avait bien longtemps qu'elle ne s'était pas senti en sécurité, et encore moins dans les bras d'une personne chère. Elle posa machinalement sa tête sur celle de sa sœur en se mordant la lèvre. C'était plus fort qu'elle, elle pensait sans cesse à son amour qui lui manquait terriblement. Lui aussi aurait été heureux de la revoir, de la serrer dans ses bras.

Pourquoi fallait-il qu'elle en perde un pour retrouver l'autre ? Pendant toute une année, ils avaient cherchaient ensemble leur petite sœur de cœur. Et quand elle arrive enfin à la retrouver, il a fallut qu'elle perde de vue son amant. Elle n'arrivait pas à comprendre comment ils ne s'étaient pas encore retrouvé. D'accord qu'elle avait quitté le nid et qu'il avait été détruit mais ils auraient du se retrouver dans la forêt ou dans une autre de leurs  cachettes. Elle en était sûr, il n'était pas repassé depuis. Que lui était-il arrivé ? Elle s'en voulait tellement de l'avoir laissé tout seul, elle aurait du l'accompagner...

Mais maintenant, il était trop tard, elle ne pouvait plus rien y faire, ni même remonter le temps. Y repenser ne servait strictement à rien à pars à se remplir de nouveau de tristesse. Mais c'était plus fort qu'elle, le bonheur de retrouver sa sœur ne pouvait que réveiller la douleur de son absence. Quand c'était l'inverse, elle n'arrivait pas plus à sourire tant sa confidente lui manquait terriblement. Il semblerait qu'elle soit privée de bonheur totale depuis l'incendie du cirque ce qui ne pouvait qu'accentuait sa haine envers les anges et démons. Ils étaient les destructeurs de bonheur comme elle aimait si bien les appeler.


Il ne lui restait plus qu'à trouver Noah et ils pourraient de nouveau reformer une famille et vivre tous ensemble. Mais il y avait une ombre dans ce beau tableau, Saphir appartenait maintenant à quelqu'un, et l'enlevait à l'ange ne serait pas une chose facile, voir même impossible.

Ils seraient sans arrêt poursuivis, toujours à devoir se méfier de ceux qu'ils croiseraient. Non, ce n'était pas une vie pour Saphir, ni pour elle d'ailleurs. Mais elle n'avait pas le choix, il était hors de question qu'elle se fasse attraper et vendu comme une moins que rien et qu'elle se retrouve chez un pervers qui n'aurait de cesse de vouloir la violer. Cette idée lui était insupportable et elle se demandait encore comment Saphir avait survécue à tout ça, finalement, ce fut elle qui avait eu le moins de chance. Vivre dans la forêt ne semblait plus aussi terrible que ça.

Parfois, elle se demandait si ce n'était pas le destin qui l'empêchait d'avoir les deux personnes les plus chères au monde en même temps... Ce serait si merveilleux si elle arrivait maintenant à retrouver son amour perdue. Ensemble, ils pourraient reformer une famille et revivre tous ensemble et surtout, libre. Libre était un bien grand mot, Saphir appartenait à quelqu'un et l'enlevait de l'ange ne serait pas une chose facile, elle le savait déjà. Voudrait-elle d'ailleurs ? Elle n'allait quand même pas agir contre la volonté de sa soeur et puis, lui offrir une vie de danger n'était pas la meilleure des idées non plus... Le destin était bien cruelle, elle ne savait pas ce qu'elle devrait faire au moment où elle devront se séparer.


« »
« J'espère quand même qu'elle n'en profite pas trop...»

« Cela a du être horrible pour toi... »

- On va ailleurs 

Alors qu'elle était plongé dans ses pensées à s'imaginer milles supplices sur ce qui aurait pu arriver à sa soeur, elle avait faillit ne pas l'entendre demander à partir. Elle était encore chamboulé par toutes les images qui défilaient encore dans sa tête. Partir. Ce mot résonnait dans sa tête sans trouver une moindre réponse. Elle releva la tête et observa les alentours, son odorat était titillé dans une direction où on sentait une bonne odeur de viande.
avatar
Lyrawen
Admin

Messages : 239
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawen-kingdom.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre Anonyme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum